Deuxième leçon de piano

DEUXIÈME LEÇON DE PIANO

Vous utilisez ma méthode ou mes tutoriels ? N’hésitez pas, partagez votre expérience sur le groupe facebook dédié à mon travail en cliquant ici : Original Piano.

Pour avoir la leçon 2 en fichier pdf (avec liens vers les vidéos), cliquez ici :

Méthode Unpianiste Leçon 2

Pour avoir les partitions de cette leçon en un fichier pdf, cliquez ici :

Méthode Unpianiste Leçon 2 -Partitions

Pour avoir les suppléments de la leçon 2 en partition, cliquez ici :

Méthode Unpianiste Leçon 2 – Suppléments



Voici la deuxième leçon de piano proposée par Unpianiste ! Vidéos, partitions et conseils sont au rendez-vous pour vous familiariser avec la pratique de l’instrument-roi ! Suivez l’ordre proposé pour que tout se passe au mieux.

Au menu notamment, les ACCORDS… Ils vont nous suivre tout au long de la méthode proposée… Il vous faut avoir acquis l’ensemble de la première leçon avant d’envisager celle-ci. A chaque fois que vous commencez à jouer, pensez à vous échauffer avant (voir la partie 4 de la première leçon).

SOMMAIRE :

1) Rythme et durée des notes

2) Les dièses et les bémols (# et b), présentation

3) Les ACCORDS (les faire, les noter ; grilles d’accords)

4) Tutoriels autour de morceaux

Comptez bien au minimum 2-3 mois pour acquérir l’ensemble de cette leçon (il y aura beaucoup plus de morceaux à apprendre que pour la première leçon).

Cette partie est assez théorique mais elle n’en est pas moins essentielle ! Pour l’instant vous n’avez qu’à lire et regarder.

Le rythme est le style rythmique dans lequel un morceau est joué (par exemple, un rythme valse est un rythme en 3 temps ; un rythme binaire est un rythme en 2 ou 4 temps, etc.) ; il représente une structure temporelle qui se répète pendant tout ou partie d’un morceau. Il correspond à un type de division du temps ; pour en savoir plus, je vous renvoie à ce petit article.

La vidéo suivante vous est proposée pour mieux comprendre ce qui est écrit au-dessus :

Dans notre méthode nous ne verrons que des rythmes en 3/4 ou 4/4. Mais il en existe plein d’autres (7/6 ; 5/4 ; etc.) Si l’envie vous prend d’en savoir plus, allez sur cette page : mesures et notations rythmiques, mais ce n’est pas obligatoire pour la suite, nous l’assimilerons au fur et à mesure des morceaux appris.

Dans les cas les plus complexes, on est obligé de compter pour s’en tirer. Aussi, nous allons apprendre à compter les temps, en comptant les temps de chaque note. Car chaque note a une durée… Dans la première leçon, on a vaguement effleuré le fait qu’il existait des notes à un temps (noires) et des notes à deux temps (blanches). Voici un récapitulatif des notes à durée différente et leurs notations générales : durée des notes. (pour l’instant, ne regardez que les rondes, blanches et noires)

Nous avons vu dans la première leçon que la hauteur de la note (sur la partition) donnait son nom et sa position sur le clavier. Nous voyons maintenant que sa graphie (la façon dont elle est écrite, sa couleur) nous renseigne sur sa durée. Afin de respecter le rythme d’un morceau, il faut donc respecter la durée de chaque note dudit morceau. Et pour cela, il nous faut un métronome

Le métronome permet de nous apprendre à respecter la durée relative des notes (une blanche durera plus longtemps qu’une noire) tout en imposant une durée absolue (un tempo=une cadence, la vitesse à laquelle le morceau est joué). Sachez que le tempo d’une montre à quartz est de 60 bpm (battements par minute). Comme tempo, vu que nous débutons seulement, nous oscillerons entre 40 et 60 (commencez toujours par le plus lent).

A noter que si nous jouons un morceau avec des notes, il peut arriver que nous ayons des silences et ceux-ci sont à “jouer”, en comptant les temps qu’ils durent sans jouer de notes (à la main droite) pendant leur durée. Voici un récapitulatif de leurs notations en fonction de leur durée : silences.

Et maintenant, à vous de jouer !

Entraînez-vous à utiliser le métronome sur un des morceaux que nous verrons plus en détail à la dernière partie de cette leçon :

Regardez la vidéo tutoriel de When The Saints (disponible dans la partie 4 de cette leçon – pour l’instant, concentrez-vous uniquement sur la main droite) après avoir regardé la partition de ce morceau et les différentes composantes que je vous présente dans la vidéo suivante :

Souvenez-vous du clavier et des notes dessus :piano notes clavier touches

Il y a des écritures “étranges” telles Sol# et Mib. En fait, il s’agit de notes à part entière sur le clavier (puisqu’elles ont une place particulière) mais qui sur la partition ne se repèrent qu’avec les symboles # et b.

# = dièse

b = bémol

Sachez que le symbole # ou b se place avant la note (sur une partition) qu’il “altère” (puisqu’on les appelle des altérations). Mais voyons comment les jouer sur un clavier :

Cette partie est la plus importante car elle nous initie de manière pratique (seulement car je ne vous sensibilise pas au “fond” de la chose) à l’harmonie (une harmonie=un accord, pour nous, les profanes). Ils ont le même nom que les notes, il nous faut donc trouver un moyen de les écrire en les distinguant des notes seules. Voici leur correspondance :

Do = C ; Ré = D ; Mi = E ; Fa = F ; Sol = G ; La = A ; Si = B

En gras, les accords en notation internationale ; en français, les notes. Regardons maintenant comment les faire de manière pratique :

Voici un autre tutoriel pour vous aider à reconnaître les accords dans une partition :

Le document suivant résume et complète (d’un point de vue théorique) ce qui vient d’être dit :annexe-accords-majeurs-et-mineurs (doc)

Une grille d’accords est une structure musicale très utilisée en jazz et en improvisation. Au lieu de noter toutes les notes sur une partition, on peut se “contenter” de lire les accords de celle-ci pour accompagner un instrument (ou une voix) qui se chargerait de faire la mélodie (ce que l’on note à la clé de sol pour la main droite dans le cadre de ce cours). Ainsi simplifié, le morceau devient plus propice à l’improvisation.

Même quand on ne possède pas une très bonne oreille musicale, il est toujours possible d’apprendre à jouer avec des grilles d’accords (mais pas uniquement, évidemment). Dans cette leçon, nous allons nous servir de cette notation pour nous entraîner à jouer nos accords et ainsi mieux les connaître avec les 2 mains. Regardez cette vidéo vous expliquant comment jouer vos premiers accompagnements sur grille d’accords :

Entraînez-vous sur les deux grilles d’accords de la vidéo :

|| C | F | G | F || et || C | F | Am | G ||

et sur d’autres grilles (ceci afin de vous habituer à lire et jouer des accords), en vous inspirant de la vidéo pour savoir comment les jouer en terme de rythme :

|| Am | C | G | D ||

|| G | D | Em| C ||

|| Dm | F | G | C ||

Et maintenant, entraînez-vous sur plusieurs morceaux. N’hésitez pas à revenir sur cette page pour tenter de trouver des réponses si vous avez des questions. Chaque morceau est accompagné de sa partition et d’un tutoriel pour montrer comment cela rend une fois appris et aussi pour vous aider dans les éventuelles subtilités présentes dans certains d’entre eux. Mais avant de vous lancer, retenez un peu la méthode générale pour appréhender un nouveau morceau :

– main droite (lecture et jeu sans métronome)

– main gauche (lecture des accords et jeu sans métronome)

– main droite avec métronome (entre 40 et 60 bpm)

– main gauche avec métronome

– enfin, essayez les deux mains en même temps sans métronome

– et le must (mais non obligatoire) : les deux mains en même temps avec le métronome !

La plupart des morceaux proposés sont tirés du répertoire populaire (je vous les donne par ordre de difficulté) :

LIGHTLY ROW

Partition

– Tutoriel :

J’AI DU BON TABAC

Partition

– Tutoriel :

AU CLAIR DE LA LUNE

Partition

– Tutoriel :

FAIS DODO COLAS MON P’TIT FRERE

Partition

– Tutoriel :

AH, VOUS DIRAI-JE MAMAN !

Partition

– Tutoriel :

LUNDI MATIN

Partition

– Tutoriel :

PREMIER MORCEAU

Partition

– Tutoriel :

FANTAISIE IMPROMPTU (CHOPIN)

Partition

– Tutoriel :

DEUXIÈME MORCEAU

Partition

– Tutoriel :

WHEN THE SAINTS

Partition

– Tutoriel :

BITTERSWEET SYMPHONY

Partition

– Tutoriel :

BACH CANTATE BWV 147

Partition

– Tutoriel :

CANON (TRÈS TRÈS SIMPLE)

Partition

– Tutoriel :

INTERMISSION

Partition : Intermission (débutant) (pdf)

Finissez en beauté cette leçon avec un tutoriel qui dépasse un peu (voire beaucoup) les limites de cette leçon, mais après quelques mois de pratique déjà, vous pouvez l’envisager :

BOOGIE-WOOGIE

Tutoriel et partition

Si vous êtes arrivés jusque là sans vous décourager et sans perdre votre intérêt, alors je vous félicite ! Quelques-uns de ces morceaux sont des “premières versions”, vous les retrouverez dans les prochaines leçons avec des techniques de jeu plus élaborées !

Dans la vidéo suivante, je vous propose de jouer des morceaux vus dans les leçons suivantes mais uniquement avec les techniques de cette leçon 2. Vous aurez besoin des partitions :

Row,_row,_row_your_boat

The_Skater’s_Waltz

La_berceuse_de_Dolly

Pour être sûrs de vous avant de passer la troisième leçon, vous pouvez essayer les morceaux suivants :

How Great Thou Art (pdf)

Essayez d’abord de le faire sans aide pour le doigté, sinon, voici une partition avec une suggestion de doigté : How Great Thou Art (doigté) (pdf)

Adorons le Seigneur (pdf)

Partition avec doigté : Adorons le Seigneur (doigté) (pdf)

Note : Les deux morceaux ci-dessus sont des hymnes liturgiques d’où leur titre. Ils sont là car leurs perspectives pédagogiques se prêtent tout-à-fait dans le cadre de cette leçon. Ce sont des chants chantés dans certaines églises.

J’espère que tout ceci vous a été utile dans votre apprentissage du piano.

Unpianiste fournit ces leçons gratuitement, vous pouvez le soutenir en vous procurant ses albums en cliquant ici.

Vous pouvez aussi simplement faire un don en utilisant le service sécurisé ci-dessous. Merci !




18 Comments

  • lianne corinne
    18/11/2017 Répondre

    Bonjour je viens de démarrer sur votre site mais vous ne donner pas le tempo pour chaque partition se serais super de les connaître
    merci d’avance
    Corinne

    • Alexis
      18/11/2017 Répondre

      Bonjour, je ne donne pas les tempo car je ne les considère pas comme normatifs (indicatifs, tout au plus). Je connais des chants dont le tempo varie du simple au double suivant la région où ils sont chantés, ou juste la famille, ou groupe plus élargi ! Donc, je ne sais pas trop quoi donner… Lorsque vous connaissez un morceau, essayez de vous écouter pour voir si vous devez le jouer plus vite ou non (ça dépend de la vitesse à laquelle vous avez l’habitude de l’entendre).

  • Marsy
    04/09/2017 Répondre

    Bonjour Alexis,

    Cela fait des années que je souhaitais me lancer dans l’apprentissage du piano mais par manque de temps (ou peut-être de courage), je n’ai pas sauté le pas.
    Ayant fait partie d’un groupe de musique comme chanteur, je souhaitais vraiment apprendre le piano pour m’accompagner. Après de multiples recherches infructueuses sur le net je me suis décidé à prendre des cours particuliers avec un prof.
    Cela fait 2 ans que je suis ces cours (méthode classique : solfège, clé de sol/clé de fa, morceaux classiques et non d’accompagnement, déliateur, lectures de notes…) mais je trouve aujourd’hui que j’arrive au bout de cette méthode qui finalement ne me correspond pas. J’ai 40 ans et malgré un travail quotidien, je perds patience car j’ai l’impression de stagner. En fait, ma plus grosse difficulté est de lire la partition tout en jouant des 2 mains. Du coup, j’apprends la main droite, puis la main gauche et enfin main ensembles. J’arrive au résultat final mais en faisant du par cœur c’est-à-dire que je suis incapable de relever la tête pendant le morceau. Pire que cela, si je me trompe dans une mesure, je suis incapable de reprendre le morceau.
    Bref, je perds patience. Mon prof me dit de lire des notes (j’ai le livre “Dandelot”) mais cela reste très rébarbatif et démotivant. Je ne progresse plus. Et surtout, je ne me fait plus plaisir.

    Bref, c’est par le plus grand des hasards que je suis tombé sur votre site et là : oh miracle, je me suis dit : “enfin quelqu’un qui me comprends !!!”. Enfin des cours d’accompagnement basés sur l’étude des accords.
    Je suis donc depuis quelques semaines vos cours et trouve que cela correspond enfin à mes attentes.
    [J’ai également testé le cours de Mathieu GONET sur iMusic School, assez bien fait mais où il faut dans un 1er temps apprendre par cœur les différents accords (que pensez-vous de cette méthode ?)]

    Bravo pour la clarté de vos cours et la progression de ces derniers.
    J’attaque le cours 2 (niveau débutant bien entendu) et je me rends compte que la difficulté est déjà présente : lire la partition tout en regardant le piano. Heureusement qu’il n’y a plus la clé de FA à déchiffrer !!!! Poser l’accord plaqué directement n’est pas si simple que cela mais avec le temps (et le travail quotidien) je me dis que les réflexes viendront n’est-ce pas ?
    Dans la partie 3) bis grille d’ACCORDS, vous enchainez les accords mais je n’entends pas de ‘silence’ entre chaque accord. Vous me confirmez que vous utilisez bien la pédale de sustain ?

    Sinon, dans la suite des cours (que j’ai survolés), j’ai pu m’apercevoir que vous jouiez la mélodie à la main droite et que vous plaquiez les accords à la main gauche. Lorsque l’on accompagne un chanteur, on n’est pas obligé de jouer la mélodie complète à la main droite n’est-ce pas ? Lorsque je regarde vos vidéos de compositions ou d’exemples de morceaux de variétés (exemple l’hommage à Goldman), vous réalisez un véritable accompagnement. Votre manière de jouer est magnifique, les accompagnements sont tout simplement harmonieux et je ne me lasse pas de les écouter. C’est vraiment ce genre d’accompagnement que je souhaite apprendre (et donc pas forcément la main droite qui joue la mélodie et la main gauche pour les accords).
    Est-ce que à la fin des cours débutants et intermédiaires, je serai capable de faire de véritables accompagnements comme on peut les trouver sur le site noviscore (partie accompagnement) ?

    Dans tous les cas, bravo pour vos cours. Je ne vais d’ailleurs pas hésiter à acheter votre album pour vous remercier.
    Par ailleurs, je ne manquerez pas de suivre vos conseils que vous pourrez me donner concernant mes interrogations.

    Bien à vous

    • Alexis
      04/09/2017 Répondre

      Eh bien ! Voila un message détaillé !
      Tout d’abord, merci de partager votre expérience d’apprentissage !
      Pour vous répondre dans l’ordre : je connais Matthieu Gonet de nom seulement et je ne connais pas sa manière d’enseigner sur iMusic. Du coup, apprendre les accords avant de les voir dans des morceaux, étant donné que je ne fais pas vraiment ça sur ce site, ben, je n’aurais pas été très appliqué si j’avais dû apprendre comme ça !
      Les partitions, il va y en avoir tout le long de ma méthode. Alors, elles ont “l’avantage” d’être un peu plus légères que des classiques mais il reste la contrainte de devoir s’y référer constamment… Il y a quelques rares tutoriels que j’ai faits qui n’ont pas de partition mais c’est difficile de devoir tout décrire à chaque fois !
      Pour ce qui est de plaquer les accords, dès la leçon 3, on va changer cette manière de faire qui est juste là pour commencer à repérer les différentes positions de la main gauche. Les réflexes doivent en effet venir avec le temps.
      Oui, j’utilise la pédale de sustain et je ne l’ai même pas dit (on oublie de préciser parfois certains gestes devenus “naturels”) ; si vous savez déjà l’utiliser, ne vous gênez pas (je ne la généralise qu’à partir de la leçon 6), sinon, ce n’est pas essentiel de l’utiliser pour cet exercice que je donne (ça fera moins joli, voilà tout).
      Le parcours débutant reste basique mais pose l’accent sur la rythmique (plus qu’essentielle dans l’accompagnement) : vous ne verrez pas d’improvisation. Puis, à partir de la leçon 6 (début du parcours intermédiaire), on commencera à présenter des techniques liées à l’improvisation et à l’enrichissement du jeu personnel. Disons qu’on aura quand même des partitions, la mélodie pouvant être jouée à tout instant et servant de support à mes explications sur l’improvisation et tout ce que j’y rattache.
      Vous allez voir que les accompagnements (au niveau intermédiaire) ne sont pas toujours décrits en détail, c’est parce qu’à ce niveau-là, vous commencerez normalement à être habitué aux 2 classes principales d’accompagnement que sont les pompes et les arpèges. Et je laisse plus de place à la réflexion personnelle (en proposant des pistes quand même).
      En tout cas, si vous avez des interrogations, j’y répondrai bien volontiers dès que je le peux !
      cordialement

  • Suad
    28/03/2017 Répondre

    Bonjour Alexis,

    C’est un peu par hasard que je tombe sur votre site.
    Pas encore tout parcouru mais il semble de qualité et je tenais à vous remercier et vous féliciter pour ce don que vous nous faites.

    Je trouve cela rare un tel partage de nos jours, c’est fort appréciable.
    Ayant débuté les cours cette année, vos différentes ressources pourraient m’être précieuses et je ne manquerais pas à cette occasion de vous faire une juste rétribution par don ou en achetant votre album.
    J’incite celles et ceux pour qui auront pu profiter de votre site à ne pas oublier ce juste retour des choses, selon les moyens de chacun, pour faire vivre ce système vertueux.

    Bien à vous.

    • Alexis
      28/03/2017 Répondre

      Bonjour,
      Votre commentaire est très touchant, merci !
      Je vous souhaite plein de plaisir dans votre apprentissage du piano
      cordialement

  • Renata
    05/02/2017 Répondre

    bonjour et merci pour votre méthode qui permet de jouer des airs très rapidement… enfin quand je dis rapidement, j’ai beau mettre le métronome à 60, le temps que je trouve l’accord suivant avec la main gauche, il s’est bien passé 5 temps… donc pour l’instant le métronome me stresse plus qu’autre chose, mais j’espère, que cela va s’améliorer avec le temps ! il est compliqué de penser aux notes de la main droite et les accords de la main gauche… faut-il, dans ce cas, apprendre la mélodie en premier de la main droite ? merci beaucoup pour tous vos conseils et vos vidéos.

    • Alexis
      05/02/2017 Répondre

      Je conseille de toujours bien travailler les deux mains séparément (et donc surtout la main droite, puisque la main gauche n’est pas encore compliquée) avant de les mettre ensemble. Si le travail avec le métronome vous gêne contentez-vous dans un premier temps de l’effectuer avec une seule main à la fois et non avec les deux en même temps. Ne cherchez pas forcément à ajouter le métronome tout de suite sur votre jeu à deux mains (d’ailleurs, au début de cette leçon, je le précise bien que cette étape n’est pas obligatoire/nécessaire dans le parcours débutant). Bon courage en tout cas !

  • Thierry
    18/01/2017 Répondre

    Bonjour,
    Jamais trop tard pour apprendre (65 ans…) J’allais tout abandonner lorsque je suis tombé par hasard sur votre super site. Ma grande difficulté c’est le déplacement de la main gauche pour la placer sans hésitation sur un nouvel accord tout en regardant la partition.
    Merci pour vos tutoriels qui m’encouragent à persévérer

    • Alexis
      18/01/2017 Répondre

      Bonjour,
      Merci pour votre message ! Je vous encourage en effet dans votre pratique et vous donne un conseil que je ne donne jamais assez : prenez bien votre temps. Normalement, en jouant suffisamment lentement (mais très très lentement), vous devez avoir le temps de chercher la position pour votre main gauche.
      Je vous souhaite de prendre du plaisir dans votre pratique ! Cordialement

  • Cyrille
    02/01/2017 Répondre

    Bonjour,
    merci pour votre site, il est très bien fait et chaque tutoriel est pédagogique.
    Je voulais savoir à partir de quel tempo peut-on considérer que le morceaux est acquis et donc passer au suivant?

    Cordialement.

    • Alexis
      03/01/2017 Répondre

      Bonjour, je dirais le tempo (vitesse) du morceau tel qu’il est connu ! mais, pour cette leçon, si ça peut vous aider, à titre indicatif, arriver à 60 est déjà très bien !
      Cordialement.

      • Cyrille
        04/01/2017 Répondre

        Merci pour votre réponse.

  • Renata
    25/11/2016 Répondre

    Bonjour,
    sur la vidéo n° 1, la main gauche ne semble frapper que 2 notes alors qu’un accord c’est 3 notes me semble-t-il. Pouvez-vous me confirmer que vous faites l’accord avec les 3 notes ?
    merci beaucoup pour votre travail, cela m’est d’une grande aide !
    cordialement

    • alex
      25/11/2016 Répondre

      Bonjour,
      Bonne remarque, les accords (de base) ont 3 notes (certains peuvent néanmoins n’en avoir que 2, mais je ne les classe pas dans la catégorie “de base”) !
      Cependant, dans un souci pédagogique, pour cette leçon 2, je me suis contenté de ne jouer que les 2 notes extrêmes de chaque accord, afin d’être progressif dans l’apprentissage et ne pas de suite “aggresser” la main avec des positions inconfortables (appuyer sur 3 notes en même temps n’est pas toujours facile car cela demande une certaine habitude pour beaucoup de personnes)
      Mais si vous vous sentez à l’aise pour jouer les 3 notes des accords au lieu des 2 comme je le fais ici, n’hésitez pas !
      Dès la leçon 3, je fais intervenir les 3 notes.
      cordialement

  • bajeux
    19/11/2016 Répondre

    merci de ces videos, cependant pour le boogie boogie,la cle de sol correspond a la main gauche et les accords a la main droite, pour les autres musiques c’est l’inverse

    comment savoir quand la cle de sol doit etre jouee par la main gauche ?..

    • alex
      19/11/2016 Répondre

      Sur ce site, le boogie fait figure d’exception : la clé de sol de toutes les partitions utilisées dans cette méthode doit être jouée à la main droite.

  • KEurmeur
    12/11/2016 Répondre

    merci

Leave a Comment

Error: Please check your entries!
Back To Top